Page d'accueil

Dossier spécial: Accessibilité aux études supérieures

accueil carre rouge 223

Dossier de PARcours sur une accessibilité accrue de l’éducation supérieure pour toutes les Québécoises, tous les Québécois

À l’heure où plus de 100 000 étudiantes et étudiants sont mobilisés et luttent activement contre la hausse des frais de scolarité au Québec, PARcours vous présente une contribution à ce débat de société qui porte de manière fondamentale sur la priorité que nous souhaitons collectivement accorder à l'éducation dans la société québécoise.

Notre petit dossier contient les documents suivants :

1) Réflexions sur les convergences entre le travail social et l'éducation

Une vidéo (14 min.) dans laquelle la coordonnatrice du réseau PARcours présente des convergences entre une certaine vision de l’éducation et une vision du travail social selon lesquelles la prévention des problèmes sociaux passe par la lutte pour l’accès de toutes et tous à une formation de base -et plus largement à une éducation- qui visent le développement global des personnes et des communautés. Cette vision rejoint la perspective de l’éducation tout au long de la vie développée par l’UNESCO.

 

2) Un pays de projets

Un article écrit par Stéphanie Dufresne, assistante de recherche au réseau PARcours et publié dans Le Devoir de mardi, le 28 février, qui s'intitule : "Un pays de projets". Ce texte plaide pour un engagement à la fois individuel et collectif en faveur d’un projet de société et d’une solidarité intergénérationnelle à développer :
http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/343776/un-pays-de-projets

 

3) Pierre Bourdieu porterait un carré rouge

Un article (de fond) publié dans Le Devoir de samedi dernier, le 3 mars, écrit par 2 professeurs de CÉGEP, Caroline Dawson et Maxime Marcoux-Moisan, qui mettent de l'avant la thèse de la reproduction sociale développée par le sociologue français Pierre Bourdieu pour défendre la position estudiantine d'opposition à la hausse. Contrairement à une idée répandue, l’éducation n’est pas qu’un investissement personnel. Les enfants, en effet, héritent de leur famille d’origine des ressources (« capitaux ») qui sont inégalement répartis dans la société et qui sont intériorisés, ce qui amène un grand nombre de jeunes à penser que les études supérieures, « ce n’est pas pour nous ». Les auteurs affirment : « En maintenant sa décision de hausser les droits de scolarité, le gouvernement s’assure d’exacerber davantage l’effet dissuasif d’accéder un jour au monde universitaire ».
http://www.ledevoir.com/societe/le-devoir-de-philo/344229/le-devoir-de-philo-pierre-bourdieu-porterait-un-carre-rouge

 

Nous souhaitons que ce petit dossier contribue au dialogue et favorise une prise de position large en faveur d’une accessibilité accrue à l’éducation supérieure. N’hésitez pas à nous faire parvenir vos réflexions et commentaires.